champs

Galerie » 

Boxeurs / lutteurs


« Je suis Jack Johnson - champion du monde poids lourds ! Je suis noir ! Ils ne me laisseront jamais l'oublier. Je suis noir, pour sûr ; je ne les laisserai jamais l'oublier. »

Au début de 20è siècle, l'histoire de la boxe, se lia intimement à celle du racisme. Premier noir, champion du monde poids lourd, Jack Johnson, n'avait pas droit à défendre son titre. Aux Etats-Unis, la boxe entre blancs et noirs, était interdite. La bataille pour la reconnaissance de son statut devint une lutte pour les droits civiques avant l'heure. Lorsque finalement il a pu défendre son titre, les promoteurs du combat incitèrent le public entièrement blanc à chanter « Tuez le nègre ! » avant et pendant le combat. L'annonce de sa victoire fut marquée par des agressions racistes de blancs sur des noirs à travers tous les Etats-Unis. Johnson fut aussi attaqué dans la presse – y compris par les intellectuels, tel l'écrivain Jack London, qui mena une bataille acharnée contre lui, appelant à un « grand espoir blanc » pour laver l'honneur de l'homme blanc...

La boxe devint dans la deuxième moitié de ce même siècle, pour les Noirs et plus généralement pour les pauvres, parfois l'unique moyen pour grimper l'échelle sociale. Elle est donc métaphore des luttes sociales contemporaines : il faut frapper l'autre pour avancer ...


  • 31 images