champs

Actualités »

Publications

Fantômes de la Mer

Le livre Fantômes de la Mer de Bruce Clarke documente un projet artistique qui rend hommage aux réfugiés économiques et politiques victimes du trafic humain transméditerranéen.

Au fond de nous, nous savons que le problème de la migration ne disparaîtra pas – qu’on le veuille ou non. Nous sommes obligés d’y prêter une certaine attention à certaines occasions, comme récemment avec l’afflux de réfugiés syriens. Pour autant, nous ne reconnaissons que rarement la migration transméditerranéenne comme un phénomène durable, qui fait partie de notre monde contemporain.

Le projet artistique tente de donner une présence visuelle aux victimes, gens ordinaires, en les peignant derrière un rideau d’eau métaphorique. Ce rideau d’eau fragile, beau et extrêmement dangereux est peut-être un linceul sauveteur, peut-être leur dernière sépulture. L’exposition se composera de ces représentations symboliques de migrants devenus des « fantômes de la mer ».

ARTCO éditions. Auteur Bruce Clarke. Avec contributions de Maria Malagardis, Gaël Faye et Corinne Moncel.

Bilingue Anglais/Français. 32 €.

Commander ici

Dominations

Paru aux éditions Homnisphères, Dominations n'est pas tout à fait un livre d'art...

"... Ni une rétrospective, ni une chronologie. Pas plus qu’il n’est un catalogue raisonné ou une monographie. Ce livre n’est pas, non plus, une bande dessinée qui raconterait une histoire. L’histoire, ici, n’est pas à raconter. Elle se vit, quelquefois se subit.

C’est celle, dramatique, des dominations parfois directes, plus souvent insidieuses, qui nous briment, nous écrasent, nous asphyxient.

Le titre de ce livre pourrait laisser croire qu’on s’apprête à parcourir un essai politique. Mais, en l’ouvrant, c’est presque un livre d’art qu’on feuillette.

Pourtant… Ce livre n’est pas un livre d’art.

C’est un livre des temps modernes, du temps des jouissances nouvelles, des technologies époustouflantes, des conforts inouïs, du matérialisme pur et non plus dialectique. Il aurait pu être le livre de chevet d’une époque où, ainsi que l’on aimerait nous faire croire, les aspérités de l’Histoire ont été lissées voire éliminées. Cette Histoire, en quelque sorte, qui n’aurait fait que nous emmener par la main à l’endroit où nous nous trouvons aujourd’hui. Au nombril de la modernité..."

Pour le commander

Images récentes


Actualités